Panier:

0 produit(s) - 0,00 €

Bienvenue dans la Inje-Boutique

Roman "La particularité de Théo"

Description rapide

La particularité de Théo est un roman, à mi-chemin entre la fiction et le récit autobiographique. 80% des faits relatés dans cette histoire sont authentiques et se sont réellement produits, le reste est issu de l’expérience et de l’imagination d’un père, dont le rêve est encore aujourd’hui de vivre la vie la plus normale avec son enfant polyhandicapé.
Si vous n’avez pas peur de vous plonger dans la vie d’un couple un peu différent des autres et si l’ésotérisme ne vous effraye pas, alors cette histoire est pour vous.
Luc Masson, père de 3 enfants, dont le premier est polyhandicapé, a imaginé et écrit cette histoire. Il s’est également inspiré des échanges qu’il a pu avoir avec d’autres familles, des fratries et des scientifiques, spécialistes du cerveau, de la physique des particules

Disponibilité : En stock

13,00 €
OU

Plus de vues

Détails

Thierry PELISSON est un bon fils, un bon père et il a le sentiment d’être également un bon mari. Il est éperdument amoureux de sa femme. Il exerce le métier d’ingénieur instrumentaliste au C.E.A. à Saclay. Thierry a travaillé, avec son équipe, au développement d’une partie des aimants supraconducteurs dipôles et quadripôles qui équipent l’accélérateur de particules du C.E.R.N. en Suisse. Il est le papa de jumeaux dizygotes, Théo et Sophie. Théo est lourdement handicapé, Sophie est, quant à elle, en pleine santé. Août 2008, alors qu’il est en vacances, Thierry est amené, en urgence, à rejoindre ses amis scientifiques au C.E.R.N. Il doit régler un problème électrique sur l’un des aimants de l’accélérateur du L.H.C. Sa mise en service doit avoir lieu un mois plus tard. Il s’y rend en compagnie de son fils. Théo n’a toujours pas de place dans un centre pour adultes polyhandicapés. Thierry fait alors la connaissance de Jean, un drôle de personnage. Il lui annonce un jour l’entendre penser. Il dit avoir deviné qu’il est professeur de mathématique ou ingénieur. Thierry ignore ce bonimenteur. Juste avant que les premiers paquets de protons et de positrons se percutent à une vitesse proche de celle de la lumière, les équipes du C.E.R.N. découvrent dans les profondeurs d’A.T.L.AS, l’une des quatre expériences du L.H.C., une particule venue de l’extérieur du système. Alors que personne ne semble se soucier de l’origine de cet objet mystérieux, mais dont l’apparition est tenue secrète, Thierry reçoit de Jean, le médium, une information encore plus étonnante : il lui affirme l’entendre répéter en boucle « BAUMER QUANTIQUE, BAUMER QUANTIQUE ». Thierry se méfie de ce personnage improbable, mais finit par vérifier ce que peuvent signifier ces mots. Ce qu’il découvre dépasse l’entendement. L’intrigue à laquelle il se retrouve mêlé, le plonge au beau milieu d’une opération qui vise à empêcher la découverte d’une vérité universelle, que ni les religions, ni les scientifiques ne sont prêts à entendre. Sa quête du sens, le mène dans le plus ancien des temps, celui du Roi Salomon et dans les pas d’un peintre français, décédé en 1982. L’une des œuvres de ce peintre peu connu, dérobée en 1976 à Nice, est au cœur de cette énigme. La particularité de Théo est un roman, à mi-chemin entre la fiction et le récit autobiographique. 80% des faits relatés dans cette histoire sont authentiques et se sont réellement produits, le reste est issu de l’expérience et de l’imagination d’un père, dont le rêve est encore aujourd’hui de vivre la vie la plus normale avec son enfant polyhandicapé. Si vous n’avez pas peur de vous plonger dans la vie d’un couple un peu différent des autres et si l’ésotérisme ne vous effraye pas, alors cette histoire est pour vous. Luc Masson, père de 3 enfants, dont le premier est polyhandicapé, a imaginé et écrit cette histoire. Il s’est également inspiré des échanges qu’il a pu avoir avec d’autres familles, des fratries et des scientifiques, spécialistes du cerveau, de la physique des particules. Laissons-le vous présenter sa démarche. « Je me suis dit un jour que c’était possible, qu’il fallait que je le fasse, maintenant, avant qu’il ne soit trop tard. Je l’ai fait. Pour elle, pour moi. La différence s’est invitée dans ma vie en prenant possession du corps de mon enfant. Ce kidnapping sans rançon, a transformé notre relation en quelque chose de mystérieux, d’essentiel. Enfermée dans cette forteresse de chair et de sang, je perçois chez elle, de temps en temps, une volonté d’évasion. Peut-être est-ce la réalité, peut-être suis-je victime de mes propres rêves. Plutôt que de fantasmer continuellement cette relation, père-fille qui me manque tant, j’ai décidé de la vivre, ou plutôt de la déclamer. La particularité de Théo est une histoire inclassable et incroyable, c’est un peu la mienne, un peu celle des autres. » Luc Masson

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.

Rédigez votre propre commentaire

Vous commentez : Roman "La particularité de Théo"

Quelle note donneriez-vous à ce produit ? *

  1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles 5 étoiles
Qualité
Prix
Intérêt